Comment déboucher une canalisation ?

Face à un bouchon de canalisation, on peut être tenté d’appeler un plombier. Outre le déplacement, le plombier vous facturera le dépannage, et la facture pourra s’avérer élevée.

Le bouchon de canalisation est un phénomène fréquent et qui peut, la plupart du temps, être résolu assez rapidement et sans complication.

Quelle première action pour déboucher une canalisation ?

La première des opérations assez simple est de verser dans la canalisation un produit comme du bicarbonate de soude, du vinaigre blanc, ou du gros sel. Laisser agir une petite demi-heure, et verser de l’eau bouillante pour tenter de dissoudre le bouchon. Une eau chauffée à la bouilloire sera plus chaude que l’eau bouillante du robinet. Vous pouvez renouveler l’opération avec un bon verre de bicarbonate de soude ou un peu plus de vinaigre blanc, voire les deux mélangés. Réitérer avec de l’eau bouillante après avoir attendu que les produits agissent. Le bon conseil est de conjuguer cette action bicarbonate ou vinaigre + eau chaude avec l’utilisation d’une ventouse.

Seconde action pour déboucher une canalisation : le démontage du siphon

Le débouchage du début de la canalisation d’un évier se fait assez simplement en démontant le siphon. Préalablement, mettre un seau sous le siphon, desserrer et retirer manuellement le siphon, nettoyer la canalisation et la remettre en place en vérifiant la bonne position des joints et bagues de serrage.

Troisième action pour déboucher une canalisation : le furet

Le principe est soit d’acheter un furet dans un magasin de bricolage, soit de le fabriquer soi-même en utilisant du fil de fer. Un cintre en fer peut aisément faire l’affaire, en n’oubliant pas de prévoir un crochet au bout pour retirer les matières bouchant la canalisation. L’appareil s’utilise en faisant avancer la tête du furet dans la canalisation. La résistance peut être le bouchon ou la forme du tuyau. Enlever le furet pour retirer les matières bouchant la canalisation, essuyer la tête du furet et l’enfoncer à nouveau jusqu’à l’évacuation du bouchon.

Quatrième action : le gel de débouchage

Il existe dans le commerce des gels spécialisés dans le débouchage des canalisations, et contenant des acides à manipuler avec précaution. La notice d’utilisation sur l’étiquette du gel comporte les précautions d’emploi.

Si vous ne parvenez pas à bout de ce bouchon graisseux de votre canalisation, vous pouvez faire appel à un plombier, en prenant soin de demander un devis pour effectuer l’intervention, qui consistera en un curage de la canalisation par un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.