Comment ventiler correctement une salle de bains sans fenêtre

Prendre une douche ou un bain dans une salle de bains sans fenêtre peut conduire à des situations plutôt désagréables. Non seulement ces salles de bains dégagent des odeurs de renfermé, mais elles sont également à l’origine de plusieurs problèmes de santé.

Il est donc très important de ventiler correctement ces pièces pour évacuer l’excès d’humidité de l’air et garder les lieux agréables et secs.

Heureusement, ventiler une salle de bains sans fenêtre n’est pas trop difficile et ne demande qu’un petit effort (et de l’argent) pour garantir la sécurité et l’absence d’humidité. Cet article présente plusieurs méthodes éprouvées pour y parvenir, alors continuez à lire !

Comprendre l’importance de la ventilation de la salle de bains

Que vous vous douchiez ou que vous utilisiez les toilettes, vous allez ajouter une quantité considérable d’humidité dans l’air. Et lorsque cette humidité n’a aucun moyen de s’échapper, elle commence à affecter les objets de votre salle de bains et à les ronger.

Cela se produit principalement à cause des moisissures, qui aiment prospérer dans les zones humides.

Les spores de moisissure sont toujours présentes dans l’air, et lorsqu’elles atterrissent dans un endroit particulièrement humide comme votre salle de bains, elles commencent à se multiplier et à se développer partout. Meubles, murs, carreaux, etc. Et avant que vous ne le sachiez, elles commencent à ronger tout ce qui se trouve sur leur passage.

Non seulement la moisissure est dégoûtante, mais elle a également des effets néfastes sur la santé. Elle peut provoquer des infections fongiques, des allergies, des problèmes respiratoires et déclencher des crises d’asthme. De plus, une salle de bains non ventilée et très humide laisse une odeur d’humidité et de moisi. L’accumulation d’humidité peut même déformer vos meubles et placards en contreplaqué.

Les meilleurs moyens d’améliorer la ventilation d’une salle de bains sans fenêtre

Voici huit façons simples et efficaces d’aérer une salle de bains sans fenêtre :

Utilisez un ventilateur d’extraction

Si votre salle de bains n’est pas encore équipée d’un ventilateur extracteur d’air de salle de bain parce que le code du bâtiment ne le jugeait pas nécessaire à l’époque de sa construction, vous devez en faire une priorité. Il n’y a rien de mieux que l’action mécanique d’un ventilateur d’extraction, qui aspire l’air de la salle de bains et évacue toute l’humidité à l’extérieur.

Mettez-le en marche chaque fois que vous prenez une douche ou que vous utilisez le robinet, et laissez-le fonctionner pendant 15 à 20 minutes après avoir terminé.

Lorsque vous achetez un ventilateur extracteur d’air, assurez-vous qu’il est suffisamment puissant pour votre salle de bains. Pour cela, mesurez le volume de la salle de bain en mètres cubes. Ce volume d’air sera à renouveler toutes les deux minutes, multipliez ce volume par 30, et vous obtiendrez le débit d’air (en m³/h) que vous devez cibler lors de l’achat de votre ventilateur extracteur d’air.

Essuyez les éclaboussures et les gouttes

Il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Avant que votre salle de bains ne commence à pourrir dans l’humidité, vous devez agir et éliminer manuellement toute trace d’humidité. Pour ce faire, essuyez manuellement à l’aide d’une la raclette les éclaboussures et les gouttes autour de votre baignoire, douche et lavabo lorsque vous avez fini de l’utiliser.

Cela concerne l’eau accumulée sur le sol, la vapeur qui s’écoule sur les murs, la buée sur les miroirs, etc. Cette tâche peut s’avérer longue et fastidieuse, mais elle vous garantira une salle de bains sèche et exempte de moisissures. Cela évitera également les traces de calcaires sur ces vitres de douche ou sur les miroirs.

Utilisez une serviette absorbante, une éponge ou un chiffon en microfibres pour essuyer les carreaux, les armoires, les murs et les miroirs. Vous pouvez également utiliser une serpillière pour essuyer le sol.

Ouvrez toutes les portes

Un moyen gratuit d’aérer une salle de bains sans fenêtre est de laisser la porte ouverte après la douche. Et si cela est possible, essayez de la laisser ouverte pendant la douche également. Cela permettra d’évacuer la vapeur et d’éviter qu’elle ne reste coincée à l’intérieur, tout en faisant entrer de l’air frais.

Oh, et n’oubliez pas de laisser la porte de la douche ouverte également, sinon l’ouverture de la porte de la salle de bains ne fera aucune différence. Cependant, si vous avez un rideau de douche, ne le poussez pas complètement vers l’arrière, car cela créerait des plis et y emprisonnerait des gouttes d’eau. Ouvrez simplement ¼ de celui-ci pour laisser sortir l’humidité.

Placez des ventilateurs portables

Comme étape supplémentaire, vous pouvez placer un ventilateur portable à l’intérieur de votre salle de bain pour sécher rapidement les surfaces humides. Il vous suffira de le placer stratégiquement pour qu’il pointe vers les surfaces les plus humides.

Essayez d’acheter un ventilateur qui oscille et peut être tourné à différents angles pour pointer dans différentes directions. Assurez-vous également qu’il est léger et de petite taille, afin de pouvoir le placer facilement dans un espace restreint comme une salle de bains.

Utilisez un déshumidificateur

Un moyen infaillible d’éliminer l’humidité d’une pièce est d’utiliser un déshumidificateur. Ces petits appareils astucieux peuvent aspirer l’humidité de l’air et la recueillir dans leurs réservoirs par condensation. Et grâce aux progrès de la technologie, vous pouvez les acheter à des prix assez bas.

Veillez simplement à ne pas placer l’appareil sur un sol humide. Pour que cela soit possible, vous devrez acheter un appareil petit et compact qui peut être placé sur une étagère. Sinon, cherchez un déshumidificateur avec des roulettes ou des pieds en plastique.

Ne faites pas sécher les serviettes à l’intérieur de la salle de bain

La plupart des gens commettent l’erreur de suspendre des serviettes humides dans leur salle de bains. Cela crée un excès d’humidité dans l’air lorsque la serviette sèche et laisse souvent une odeur de moisi et désagréable derrière elle.

Pensez donc toujours à suspendre les serviettes mouillées, voire humides, à l’extérieur de la salle de bains.

Utilisez un absorbeur d’humidité

Si aucune de ces options n’est viable pour vous, essayez d’acheter un absorbeur d’humidité comme Rubson. Ces petits sacs sont constitués de cristaux de chlorure de calcium qui absorbent l’excès d’humidité de l’air.

Il suffit de les accrocher ou de les placer dans votre salle de bains et, chaque fois qu’il y a un excès d’humidité dans l’air, ils l’absorbent entièrement et efficacement. Il absorbe également les odeurs et laisse une odeur de propreté et de fraîcheur dans l’espace.

Un paquet de Rubson AÉRO 360° spécial salle de bain dure jusqu’à 2 mois, selon la fréquence de l’humidité excessive dans votre salle de bains. Mais comme ils sont si bon marché et facilement disponibles, c’est un moyen abordable et efficace de réduire l’humidité et les odeurs dans les salles de bains.

Votre arme secrète pour améliorer la ventilation de la salle de bains : ajoutez une plante

Cela peut ne pas sembler être la meilleure idée puisque les plantes sont techniquement remplies d’eau dans leurs cellules, mais ajouter une plante à votre salle de bain sans fenêtre est un excellent moyen d’améliorer la ventilation. Les plantes absorbent naturellement l’humidité. L’ajout d’une petite fougère, d’une Fleur de lune (Spathiphyllum) ou d’une plante araignée (Chlorophytum) peut grandement vous aider à réduire l’humidité et le taux d’humidité, alors que ces plantes ne nécessitent qu’une faible lumière.

Les plantes ont souvent des matériaux de rempotage à base de charbon de bois, ce qui contribue également à purifier et à améliorer la qualité de l’air, vous aidant ainsi à ventiler votre salle de bains sans fenêtre.

Conclusion

Il est probable que l’utilisation d’une seule méthode ne sera pas très efficace, surtout si vous prenez une douche chaude tous les jours.

Si c’est le cas, vous devrez mélanger et essayer plusieurs méthodes ensemble. Par exemple, essayez d’utiliser un ventilateur d’extraction tout en veillant à ne pas laisser de liquides renversés au sol ou à ne pas garder de serviettes humides dans la salle de bains.

Même si vous ne prenez pas souvent de longs bains ou douches, ventilez toujours votre salle de bains d’une manière ou d’une autre pour obtenir un espace de respiration agréable et sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.